Actualités

Ottawa veut plus de femmes aux conseils d’administration

Ottawa veut plus de femmes aux conseils d’administration

28 Avril

Le gouvernement fédéral veut augmenter le nombre de femmes figurant aux conseils d’administration (CA) des entreprises canadiennes en les obligeant à adopter une politique de la diversité – sans quoi elles seront forcées d’expliquer publiquement les raisons de leur refus.

Le dernier budget des conservateurs propose des amendements à la Loi canadienne sur les sociétés par actions pour que toutes les entreprises cotées en bourse adhèrent au modèle « se conformer ou s’expliquer » pour accroître le nombre d’administratrices.

Le gouvernement s’adressera aussi aux entreprises qui ne sont pas inscrites à la cote d’un marché boursier pour encourager l’embauche féminine, mais aussi pour s’assurer que les élections au conseil d’administration et les communications soient à jour.

Plusieurs sociétés et groupes de femmes demandent depuis des années au gouvernement de légiférer pour améliorer la situation.

L’organisme indépendant sans but lucratif Catalyst a découvert, à l’aide d’un sondage mené à l’échelle internationale, que le portrait de la situation était bien différent selon les pays.

Parmi les 20 pays sondés, la Norvège arrive en tête, alors que 35,5 % des membres des CA sont des femmes. Le Japon est en queue de peloton avec un maigre 3,1 % de femmes au sein de ses administrateurs. Le Canada figure au neuvième rang, à 20,8 %, dépassant ainsi les États-Unis et l’Australie qui ont tous deux 19,2 %.

 

Tiré de Radio-Canada, le 25 avril 2015

http://ici.radio-canada.ca/sujet/budget-federal-2015/2015/04/25/001-ottawa-femmes-conseil-administration-entreprises.shtml

Actualités

Voir toutes les actualités