Actualités

Femmes d’action: Catherine Fournier, la déterminée

Femmes d’action: Catherine Fournier, la déterminée

20 Mars

Catherine Fournier en quelques dates

Son saut en politique active remonte à la débandade du Bloc québécois, en 2011. Catherine Fournier a décidé d’être candidate alors en 2014, sous la direction de Mario Beaulieu. Gilles Duceppe a pris le relais en juin 2015. Après sa défaite, elle a été nommée vice-présidente du Bloc, mais a démissionné quelques semaines après pour travailler au cabinet du chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau. Elle a quitté quelques mois plus tard pour réfléchir à son avenir politique et a décidé de se présenter dans la circonscription de Marie-Victorin, après l’élection partielle causée par la démission de Bernard Drainville.

  Le droit des femmes

Parmi ses nombreuses implications et terrains de bataille, il y a sans surprise le droit des femmes et leur place dans la société.

« Il y a vraiment plusieurs défis et, pour moi, être féministe ça veut dire simplement que les femmes soient les égales des hommes et, en ce sens-là, faut se rendre compte qu’on a encore des croûtes à manger. » – Catherine Fournier.

Au parlement, à peine 25 % des parlementaires sont représentés par des femmes.

Comment une jeune femme de son âge arrive-t-elle à conjuguer avec un tel emploi et sa vie sociale?

Relève politique, bénévolat, médias sociaux, féminisme, visionnez notre entretien avec Catherine Fournier ci-dessus.

 

Article complet

 

Actualités

Voir toutes les actualités